( 18 septembre, 2009 )

Swanson, Stan

swansonstan.jpg

Je le jure sur mon honneur : je me souviens de Stan Swanson! Voilà pourtant près de 40 années de cela… Mais comment oublier que ce gars était ce que j’ai vu de plus inélégant dans un champ extérieur? Il courait mal, semblait ne pas avoir de jugement et chaque balle frappée dans sa direction nous donnait la frousse. C’était en 1971 : 49 parties jouées, frappant pour .245. Son seul séjour dans les majeures.

( 18 septembre, 2009 )

Smith, Chris

capexpos19692.jpg

Un autre sans visage. Comment voulez-vous que je déniche une photo d’un joueur des ligues mineures des années 1980 et qui, de plus, avait un nom aussi banal ? Pffff… Un joueur de deuxième but, ce monsieur Machin a joué 9 parties avec les Expos, réparties sur deux années (1981-1982). dont une seule en défensive, au deuxième but. Il a donc été utilisé comme frappeur suppléant, gardant la superbe moyenne de .000.  Croyez-le ou non, il allait aussi jouer pour San Francisco, mais pas très longtemps.

( 18 septembre, 2009 )

Smith, Dan

smithdan.jpg

Un bon montage photo. C’est tout ce qu’on peut dire de ce lanceur droitier au nom aussi ennuyeux que ses présences avec les Expos, en 1999, puis en 2002 et 2003. Entretemps, il aura aussi lancé pour les Red Sox qui, sagement, diront : « Non. Type des ligues mineures. » Smith a participé à 85 parties des Expos, avec une fiche de 7-12 et une moyenne de 5.12.

( 16 septembre, 2009 )

Schneider, Brian

schneiderbrian.jpg

Le dernier receveur de l’histoire des Expos. Graduellement, il est devenu le régulier de l’équipe au fil des années 2000 à 2004. Adéquat en défensive, Schneider a frappé pour .252 en 388 parties. Ajoutons 27 circuits et 141 points produits. Il allait suivre l’équipe dans la ville américaine dont j’oublie le nom, avant de se joindre aux Mets de New York en 2009, puis les Phillies les deux années suivantes.

( 13 septembre, 2009 )

Smith, Mike

smithmike.jpg

Je mets au défi quiconque de me raconter un souvenir sur ce joueur! À moins d’être un expert des ligues mineures, car l’homme y a passé près de 20 saisons. La photo que je vous présente a été prise alors qu’approchant de la quarantaine, il lançait pour l’équipe d’Atlantic City de la ligue indépendante North-East (future ligue Can-Am). Smith a eu de courtes chances dans les majeures : avec les Reds et les Pirates, aussi avec les Expos. Il participe à 5 parties en 1988, sans décisions, avec une moyenne de 3.12.

( 12 septembre, 2009 )

Sosa, Elias

sosaelias.jpg

Un releveur droitier avec une carrière d’une douzaine d’années dans les majeures : Braves, Dodgers, A’s, Padres, Tigers, Giants, Cards. Son séjour avec les Expos consiste en trois années (1979 à 1981) où sa fiche fut intéressante : 18-15, 2.70, 30 parties sauvegardées et 161 parties jouées. Sosa fut le releveur numéro un avant l’arrivée de Jeff Reardon. Sur la photo de cette carte, il ressemble à un gros ourson moustachu. Elia Sosa a été le troisième agent libre engagé par les Expos, après Ross Grimsley et Dave Cash.

( 12 septembre, 2009 )

Sparma, Joe

sparmajoe.jpg

Je suis content d’avoir connu les Expos dès 1969 et je garde de grands souvenirs des premiers héros, tout comme de certains joueurs plus marginaux. Je me souviens particulièrement de Joe Sparma, l’un des pires lanceurs de l’histoire de la concession. Un ancien gagnant de 16 joutes avec les Tigers en 1967 (dont 5 blanchissages et 11 parties complètes), Sparma connaît maintes difficultées avec Detroit en 1968 et 1969. Ces chers tigres, très malins, le refilent aux Expos, qui, malins aussi, leur donnent Jerry Robertson en retour. Sparma ne participera qu’à 9 parties avec les Expos, avec une fiche de 0-4 et de 7.06.  En 29 manches, ce cher chaudron avait accordé 34 coups sûrs, donné pas moins de 25 buts sur balles, en plus d’atteindre 2 adversaires. Au-delà de ces statistiques horribles, Sparma était mauvais à voir jouer, n’arrivant pas, à l’occasion, à rendre la balle jusque dans la mitaine du receveur. Lors d’une certaine partie, le gérant Mauch lui avait demandé de donner un but sur balles intentionnel au frappeur adverse et Sparma avait lancé très haut par dessus la tête de son receveur, si bien qu’un ennemi, post au troisième but, a pu marquer facilement.  Ce seront ses dernières apparitions dans les majeures. Inoubliable Joe Sparma ! Le tout s’est déroulé en 1970.

( 12 septembre, 2009 )

Sampen, Bill

sampenbill.jpgUn jeune lanceur droitier, homme à tout faire des Expos au début des années 1990.  L’athlète sera beaucoup utilisé : 146 parties pour les saisons 1990, 1991 et en 1992 jusqu’en août, alors qu’il sera échangé à Kansas City. Il allait aussi porter les couleurs des Angels. Chose étonnante, il sera peu utilisé par ces deux formations. Blessé ? Mal de bras ? Sampen a eu une fiche de 22-16 et de 3.40 lors de son séjour à Montréal.

( 10 septembre, 2009 )

Seguignol, Fernando

seguignolfernando.jpg

Fernando Seguignol ! Ça c’est un vrai de vrai nom de joueur latin ! Je soupire en pensant qu’on a donné John Wetteland pour obtenir ce gars… Grand et maigre, Seguignol a joué au premier but et comme voltigeur avec les Expos. Dans les deux cas, c’était une aventure! Il n’a jamais fait partie de l’équipe une saison complète, passant son temps à voyager entre Ottawa et Montréal. Sa fiche totale pour les saisons 1998 à 2001 : 173 parties, moyenne de .251, 17 circuits et 40 points produits. Il retournera avec les Yankees et participera à quelques parties pour eux.

( 6 septembre, 2009 )

Strohmayer, John

stromayerjohn.jpg

Un lanceur droitier obtenu des A’s d’Oakland. Strohmayer, ni médiocre ni extraordinaire, a évolué avec les Expos de 1971 à 1973, avec un dossier de 11-9 et une moyenne de 4.36, employé dans tous les rôles. Il sera refilé aux Mets de New York mais sa carrière ne dépassera pas l’année 1974. Je me souviens surtout de lui parce que le petit tableau indicateur du parc Jarry n’affichait pas son nom au complet, mais simplement Stro.

1...34567
« Page Précédente
|