( 28 septembre, 2009 )

Radatz, Dick

radatzdick.jpg

Surnommé « Le Monstre », à cause de sa grande taille et de son poids : 6 pieds 6 pouces et 230 livres. Il viendra plus « monstrueux » comme taille avec les Expos! Radatz avait été un des meilleurs lanceurs de relève de la ligue américaine avec les Red Sox de 1962 à 1964. Le déclin allait alors commencer, le menant vers de courtes présences avec les Cubs, les Indians et les Tigers. C’est un lanceur au bout du rouleau qui tente sa chance avec les Expos au cours de la saison 1969. Il participe à 22 joutes, 0-4, 5.71 et deux parties sauvegardées.

( 27 septembre, 2009 )

Rojas, Mel

rojasmel.jpg

Un lanceur de relève très présent au cours de la décennie 1990. Lanceur de balles frondes, Rojas était le neveu du gérant Felipe Alou et, conséquemment, le cousin de Moise Alou. Le dossier de Rojas montre de bonnes statistiques : 388 parties, 29-23, 3.11, 109 victoires sauvegardées, le tout de 1990 à 1996, puis en 1999. Cependant, il est évident que les performances de Rojas allaient en dégringolant. Plus il prenait du poids, plus il devenait hasardeux. Plus on lui donnait des responsabilités, le plus il ratait son coup. Ses meilleures saisons sont les premières, alors qu’il « préparait la table » pour Wetteland. La saison 1992, entre autres, a été excellente : 7-0 et 1.43. Agent libre, Rojas signe avec les Cubs et ira de catastrophe en catastrophe, avec aussi les Mets. En 1999, vraiment gras, Rojas est tour à tour congédié par les Dodgers, les Tigers et les Expos. Ce sera la fin de sa carrière dans les majeures et il allait continuer dans les mineures, même dans le baseball indépendant. Son fils, portant le même nom, est un voltigeur recrue dans l’organisation des Pirates, en 2010. Ça me fait vraiment sentir vieux d’écrire un tel truc…

( 26 septembre, 2009 )

Ratzer, Steve

ratzersteve.jpeg

Un lanceur droitier de la dernière édition des Carnavales de Québec. Il participe à 13 joutes des Expos en 1980 et 1981, avec une fiche de 1-1, 7.17.

( 26 septembre, 2009 )

Reyes, Gilberto

reyesgilberto.jpg

J’aimais beaucoup ce receveur, car il possédait la plus belle qualité pour un joueur de baseball : excellent en défensive. De ce fait, je crois que Reyes a possédé un des bras les plus puissants parmi les receveurs de l’histoire de l’équipe. Le hic est qu’il ne frappait pas dans les majeures, alors qu’il y arrivait honorablement dans les mineures. Il avait bu plusieurs tasses de café avec les Dodgers, une avec les Expos de 1989, avant d’être utilisé plus souvent à Montréal en 1991, participant à 91 parties. Au total : 95 parties et .217. Les Expos, l’année suivante, venaient de faire l’acquisition de Fletcher, avaient rapatrié Gary Carter et engagé le vétéran Cerone. Plus de place pour Gilberto ! Il tentera sa chance à nouveau avec les Expos en 1996 et participera à quelques parties avec les Lynx d’Ottawa. 

( 25 septembre, 2009 )

Rivera, Juan

riverajuan.jpg

Un voltigeur de centre acquis des Yankees. Il ne joue qu’une saison à Montréal, en 2004. Excellente performance en 134 parties, frappant pour .307 avec 12 circuits et 49 points produits. L’année suivante, il était avec les Angels. Juan Rivera a frappé le dernier coup sùr des Expos à Montréal : un simple au champ droit en septième manche lors de la partie contre Floride, le 29 septembre 2004. A évolué pour les Blues Jays et les Dodgers, en 2011.

( 24 septembre, 2009 )

Ramsey, Mike

ramseymike.jpg

Échangé par les Cards aux Expos en retour de Chris Speier. Très mauvaise idée! À ce moment-là, les Expos voulaient faire de la place à des jeunes arrêts courts comme Salazar et Rivera, qui ne seront pas très bons. Ramsey ne compensera pas du tout le départ de Speier : participe à 37 parties, frappe pour .214, en 1984. Ramsey sera refilé aux Dodgers, mais ne demeurera pas longtemps à Los Angeles.

( 23 septembre, 2009 )

Ramos, Bobby

ramosbobby.jpg

Receveur réserviste, du type « troisième receveur ». Il joue avec les Expos en 1978, en 1980-81, puis en 1983-84, ayant évolué avec les Yankees en 1982. Beaucoup de retours dans les mineures en cours de route. Ramos ne frappait pas beaucoup : .195 en 99 parties avec les Expos.

( 23 septembre, 2009 )

Risley, Bill

risleybill.jpg

Lanceur de relève acquis des Reds en même temps que John Wetteland. Il se faisait surnommer Wild ! N’a pas eu le temps d’être très wild à Montréal : 3 parties réparties en 1992 et 1993, 1 victoire, sans défaite, moyenne de 3.38. Il allait s’imposer davantage avec Seattle et Toronto.

( 22 septembre, 2009 )

Roomes, Rolando

roomesrolando.jpg

Un joueur qui a fait la navette entre la classe AAA et les Cubs et les Reds. Il est acquis par les Expos au milieu de la saison 1990, participe à 16 parties, au deuxième but, et frappe pour .286.

( 22 septembre, 2009 )

Ruskin, Scott

ruskinscott.jpg

Quand les Expos ont échangé Zane Smith aux Pirates, c’est Scott Ruskin qu’ils désiraient. Moise Alou n’était qu’un joueur de plus dans la transaction. Ruskin, un gaucher, a lancé une saison et demi à Montréal (1990-1991) avec une fiche de 5-4 et 4.65. Il allait par la suite jouer un peu avec les Reds, alors que Moise Alou devenait un joueur de qualité pour plusieurs années.

1234
« Page Précédente  Page Suivante »
|