( 22 septembre, 2009 )

Fitzgerald, Mike

fitzgeraldmike.jpg

Mike Fitzgerald n’était ni bon ni mauvais : tout juste banal. Pourtant, pendant sept années, il a été le receveur régulier des Expos. En consultant la liste des nombreux joueurs venus l’appuyer à sa position au cours de cette période, c’est facile de se rendre compte que l’équipe était vulnérable derrière le marbre. Nous avions donné le meilleur receveur du temps, Gary Carter, pour obtenir Fitz et trois autres joueurs qui ont plus ou moins aidé l’équipe. Assurément un des pires échanges de l’histoire des Expos. De 1985 à 1991, Mike Fitzgerald a participé à 623 parties, frappé 39 circuits, produit 241 points, avec une moyenne de .238. Il avait brièvement évolué avec les Mets et terminera sa carrière une partie de la saison 1992 avec les Angels.

( 21 septembre, 2009 )

Frazier, Lou

frazierlou.jpg

Un voltigeur réserviste qui s’est montré fort utile aux Expos. Adéquat en défensive, Frazier avait de la rapidité sur les buts. Il a évolué deux années et demi à Montréal (1993 à 1995), frappant pour .265 en 223 parties, avec 33 produits et 41 buts volés. Il allait par la suite évoluer plus brièvement avec les Rangers et les White Sox. J’aimais bien ce joueur, peut-être parce qu’il portait des lunettes, comme moi !

( 21 septembre, 2009 )

Fullmer, Brad

fullmerbrad.jpg

Brad Fullmer a toutes les meilleures raisons de se souvenir de sa première présence au bâton dans les majeures, tout comme les partisans des Expos. Premier lancer et paf! Un très long circuit par dessus la clôture du champ droit. Je ne sais pas s’il y en a plusieurs qui ont réussi l’exploit. Avec les équipes des filiales des Expos, Fullmer a joué comme troisième but et voltigeur, mais quand il arrive à Montréal, son mauvais jeu défensif cause un problème. Utilisé au premier but, Fullmer se déplace mal et chaque balle lancée vers lui devient un risque. Bref, l’homme était essentiellement un frappeur. Avec les Expos, de 1997 à1999 : 259 parties jouées, moyenne de .276 et 23 circuits. Après son départ, il cognera toujours très bien, avec une saison de plus de 30 circuits pour les Blue Jays. Il fera aussi partie des Angels et des Rangers. À 29 ans, la carrière de Fullmer était terminée, malgré des statistiques intéressantes.

( 19 septembre, 2009 )

Fischer, Jeff

fischerjeff.jpg

Profession : joueur des ligues mineures. Son séjour avec les Expos, en 1987 : 4 parties, une défaite, moyenne de 8.56. En 13 manches, il avait accordé 21 coups sûrs et cinq buts sur balles. Je ne me souviens pas de lui, mais ces chiffres m’indiquent qu’il devait être une véritable aventure à voir au monticule. Fait intéressant : il est échangé aux Dodgers contre Gilberto Reyes, dont la présence à Montréal sera plus réjouissante. Ce Fischer ne lancera que 2 parties avec les Dodgers de 1989. J’imagine qu’aujourd’hui, il est en droit de dire à sa descendance : « Oui, mes petits, j’ai déjà lancé dans les majeures. » 

( 17 septembre, 2009 )

Frey, Steve

freysteve.jpg

Un releveur gaucher qui a débuté sa carrière dans les majeures avec les Expos. De 1989 à 1991, il participe à 102 parties, avec 11 victoires et cinq défaites, et une moyenne de 3.70. Il allait par la suite évoluer pour les Angels, Giants, Mariners et Phillies.

( 14 septembre, 2009 )

Fonville, Chad

fonvillechad.jpg

Un diminutif joueur de deuxième but et voltigeur, repêché des Giants via la « Règle 5″, selon laquelle un joueur doit être soumis à toutes les formations s’il y a intention de le retourner dans les mineures. C’est ce qui s’est produit dans le cas de Fonville : les Dodgers l’ont pris sous leur aile. Il allait évoluer à demi temps avec eux en 1996, mais, de façon générale, la carrière de Fonville dans les majeures a été brève, avec aussi les White Sox et Boston. Fonville n’aura été avec les Expos qu’en avril et mai 1995, participant à 14 parties dont seulement 2 en défensive. Toutes ses présences à la plaque ont donc été comme frappeur suppléant. Il a cogné pour .333. Pourquoi donc Montréal a-t-il désiré l’envoyer dans les mineures, face à un tel résultat ? Je me souviens très bien de lui, car il était vraiment petit !

( 13 septembre, 2009 )

Fraser, Willie

fraserwillie.jpg

Un bon lanceur pour les Angels, qui a aussi porté les couleurs des Blue Jays, Cards et Marlins. Il vient terminer sa carrière avec les Expos en 1995, avec une fiche de 2-1 et une moyenne ronflante de 5.61, le tout en 22 parties.

( 12 septembre, 2009 )

Frias, Pepe

friaspepe.jpg

Les Québécois ont toujours aimé les joueurs latins ayant porté l’uniforme des Expos. Celui-ci a ravi les partisans de 1973 à 1978, sans pourtant être un danger pour qui que ce soit, ayant participé à 428 parties, frappant pour .224. Réserviste aux deuxième et troisième buts, Frias pouvait aussi patrouiller le champ extérieur. Il avait joué avec l’équipe AA de Québec de la ligue Eastern.

( 12 septembre, 2009 )

Fuentes, Mike

fuentesmike.jpgUn voltigeur des ligues mineures venu faire un tour à Montréal le temps de 9 parties, réparties en deux années (1983 et 1984) et ayant frappé pour .250. Comment diable se souvenir d’un tel joueur ?

( 12 septembre, 2009 )

Francona, Terry

franconaterry.jpg

Fils d’un joueur des majeures (Tito), Terry Francona aurait pu devenir une grande vedette pour les Expos, mais il n’a jamais réussi à jouer une saison complète sans être blessé. Joueur de premier but et voltigeur, Francona a tout de même participé à 365 parties à Montréal, de 1981 à 1986, conservant une excellente moyenne au bâton de .290. Poursuivant sa carrière avec les Cubs, les Reds et les Brewers, l’homme connaîtra le même genre d’ennuis. Il allait devenir un excellent gérant, d’abord avec les Phillies (1997-2000) avant de donner aux partisans des Red Sox de Boston deux championnats de la série mondiale, ce dont quelques générations de Bostonnais rêvaient depuis la fin des années 1910 ! Terry Francona occupe toujours ce poste en 2009. Comme joueur, je me souviens surtout d’un jeune homme fort sympathique à qui on ne souhaitait que du bien.

1234
« Page Précédente  Page Suivante »
|