( 14 octobre, 2009 )

Wallach, Tim

wallachtim.jpg

Un de mes héros! Tim Wallach a joué dans 1767 parties des Expos : un record! Au cours des années 1980, il est purement un magicien défensif au troisième but, captant tout ce qui est impossible à attraper, puis relayant avec force et précision vers le premier sac. C’est cet aspect du jeu de Wallach qui me fascinait! Au bâton, il était fort acceptable : 204 circuits, 905 points produits et moyenne de .259. Sa spécialité : le double! Il en frappe 360 en carrière et mène la ligue dans ce domaine avec 42 à deux occasions : 1987 et 1989. Tim Wallach a évolué à Montréal de 1980 à 1992. Je n’ai pas apprécié la façon dont Wallach a été traité en 1992, quand le clown Runnels l’envoie au premier but, alors que ce grand Expo excellait toujours au troisième sac. Pire que tout : il est échangé aux Dodgers contre un joueur des mineures, Tim Barker, qui ne participera à aucune joute à Montréal. Lors de son retour au stade olympique dans l’uniforme des Dodgers, Tim Wallach est sujet à une belle ovation de la part des spectateurs. Il allait aussi jouer une saison avec les Angels.

4 Commentaires à “ Wallach, Tim ” »

  1. krikrimapuce dit :

    C’est l’une de mes idoles de baseball. Et à lire ton commentaire, je ne peux qu’approuver. Il était impressionnant, attachant… Et beau en prime! (petit rire amusé) Évidemment cela n’a aucune importance.

    Je crois que je me ferais un immense plaisir de revoir certains matchs. Juste pour revoir cette époque où c’était si bon le sport. Parce que ça c’est du sport. Pas que des bagarres meme si cela arrivait quelques fois.

    Je poursuis….

    Dernière publication sur La Boite qui Mijote : Quand ça devient concret

  2. mariobergeron dit :

    J’ai près d’une centaine de DVD de larges extraits de parties des Expos, surtout les équipes de la décennie 1990.

  3. krikrimapuce dit :

    Je vois que tu es un GRAND fan….. :) Je n’ai qu’un magasine qui était sorti à la fin…. Ainsi qu’une casquette et quelques verres avec le visage de certains joueurs.

    Dernière publication sur La Boite qui Mijote : Quand ça devient concret

  4. mariobergeron dit :

    Je possède plusieurs « revues de l’année » de la décennie 1970, ce qui m’a été très utile pour repérer des photos de joueurs obscurs comme Curtis Brown et Leo Marentette et les mettre sur ce blogue. J’ai aussi une balle autographiée par trois joueurs, qu’on m’avait donnée lors d’une caravane des Expos au cours de l’hiver 1970. Lors du salon du livre de Montréal, en 2009, j’avais traîné la balle avec moi comme porte-bonheur et je l’avais déposée en face de ma pile de romans et les visiteurs étaient curieux en voyant cette balle.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|