( 13 octobre, 2009 )

Alou, Moises

aloumoises.jpg

Comme son père Felipe et ses oncles Jesus et Matty : une longue carrière remplie de succès, un joueur avec beaucoup de classe. Dans le cas de son arrivée avec les Expos : un véritable vol, alors que le jeune Moises est le joueur des mineures accompagnant Scott Ruskin de Pittsburgh à Montréal. Lors de la blessure de Calderon au début de la saison 1992, Alou saisit sa chance et s’accapare du champ gauche (bien qu’il jouera aussi dans la droite). Moises subit deux graves blessures au cours de sa carrière, mais réussit à rebondir tout le temps. Alou accomplissait comme il faut tout ce qu’un joueur de baseball doit faire sur un terrain : bien courir, bons relais, excellent jugement, bel oeil au bâton. Moises Alou évolue avec les Expos de 1990 à 1996 : 608 parties, 84 circuits, 138 doubles, 373 points produits, 53 buts volés et moyenne de .292. Alou avait joué brièvement avec les Pirates, puis portera les couleurs des Astros, Marlins, Mets, Cubs et Giants.

Pas de commentaires à “ Alou, Moises ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|