( 9 octobre, 2009 )

Robertson, Jerry

robertsonjerry.jpg

Un typique joueur de club d’expansion : arrive de nulle part et y retournera rapidement. Sa fiche, de plus, est un archétype d’un nouveau club : 5-16, 3.96 en 38 parties (en 1969, il va de soi). Robertson était le type de lanceur malchanceux, alors que son équipe ne marquait à peu près pas de points lors de ses présences au monticule. Grosse moyenne, direz-vous ? En fait, elle a été la meilleure parmi les partants de ces bébés Expos! Le droitier Robertson, 25 ans, est échangé aux Tigers contre le catastrophique Joe Sparma. Il lance quelques parties à Détroit et sa carrière dans les majeures se terminera ainsi.

Pas de commentaires à “ Robertson, Jerry ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|