( 8 octobre, 2009 )

Boucher, Denis

boucherdenis.jpg

Je me souviens surtout du battage médiatique quand Boucher s’est présenté au monticule pour les Blue Jays de Toronto et quand il avait été échangé aux Indians de Cleveland. Comme si les Expos étaient de grands méchants! Oubliaient de dire que l’équipe avait très souvent repêché des Québécois… Allons y avec sincérité : Boucher n’a convaincu personne à Toronto et Cleveland. Quand les Expos font son acquisition des Padres pour une bouchée de pain, je ne sais pas quels étaient leurs plans véritables. Quoi qu’il en soit, Boucher ne perd pas une seule fois à Ottawa, ce qui était suffisant pour lui donner la balle au stade olympique, lors d’une partie contre Colorado, assurément un grand moment dans l’histoire de l’équipe. Comme les Montréalais aiment beaucoup « l’événement », le stade était bourré de spectateurs, la majorité avec des pancartes, dans une grande fête où chaque geste de Denis Boucher devenait sujet à des ovations. Un peu plus tard, il y avait 15 000 personnes au stade avec Boucher au monticule… L’homme a superbement bien fait lors de ce mois de septembre 1993 : 3-1 et 1.91. En 1994, Boucher débute la saison à Montréal comme releveur et connaît de très mauvaises sorties. Rétrogradé à Ottawa! En fait, j’ai surtout constaté, autant à Toronto, Cleveland que Montréal, que Denis Boucher avait du mal à franchir la cinquième manche. J’ai toujours cru qu’il aurait dû être un lanceur de courte relève, d’autant plus qu’il était gaucher. Denis Boucher lancera dans l’organisation des Expos jusqu’en 1996, étant souvent blessé. Il termine sa carrière pro à Adirondack de la ligue Northeast. Il lance un peu en amateur pour la ligue senior de la région de Montréal ainsi que brièvement dans la ligue senior élite du Québec. Fiche totale avec les Expos, en 1993 et 1994 : 15 parties, 3-2 et 3.83.

Pas de commentaires à “ Boucher, Denis ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|