( 8 septembre, 2009 )

Runnells, Tom

runnellstom.jpg

Le bref séjour de Tom Runnells comme gérant des Expos présente des points identiques à ceux de Karl Kuehl, en 1976. Les deux étaient dans la trentaine et avaient été responsables d’équipes des filiales. Les deux allaient succéder à des gérants d’expérience et populaires auprès du public : Gene Mauch pour Kuehl et Buck Rodgers pour Runnells. L’homme agissait d’ailleurs comme instructeur au troisième but pour Rodgers quand on le parachute gérant des Expos au cours de la saison 1991. Rapidement, les décisions douteuses surgissent, donc celle de muter Tim Wallach au premier but, lui qui était toujours un troisième but hors pair, et de mettre au  »coin chaud » tout ce qui lui tombait sous le main, dont Archi Cianfrocco, un premier but naturel. Parfois, lors d’une partie, Runnells semblait absent, amorphe, tapant de façon ridicule dans les mains pour prodiguer des encouragements mous dont les joueurs semblaient se ficher. Il faut ajouter que lors du camp d’entraînement 1992, la pauvre Tom avait fait rire de lui par tous ses joueurs et par l’Amérique entière en se présentant sur le terrain déguisé en soldat, au volant d’un jeep. Dans le style mauvais goût, on ne peut imaginer mieux. De plus, je n’ai jamais compris pourquoi on avait donné à ce type l’uniforme numéro 10, porté par deux grands joueurs, Andre Dawson et Rusty Staub. Bref, vous aurez compris que je n’ai pas aimé le passage de Runnells avec les Expos… L’homme allait pourtant poursuivre sa carrière de gérant dans les mineures, pour les Tigers et les Rockies. Maintenant dans la cinquantaine, enrichi de cette expérience, qui sait si Runnells n’aura pas un jour une autre chance dans les majeures? D’ailleurs, en 2010, il a agi comme assistant gérant avec les Rockies.  Son dossier lors des deux demi saisons 1991 et 1992 : 68 victoires et 81 défaites. 

Pas de commentaires à “ Runnells, Tom ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|